unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso

Connaître ses consommations

Mettre en place un suivi des consommations énergétiques, où le facteur climatique est "harmonisé" pour permettre des comparaisons interannuelles, est l’une des premières démarches à entreprendre car il est impossible de gérer convenablement ce que l’on ne connaît pas. Pour mettre en place un suivi dans votre institution, des outils sont là pour vous aider.

- Pourquoi suivre ses consommations énergétiques ?
- Comment réaliser un suivi des consommations ?
- Comment comparer vos consommations à celles d’autres bâtiments ?

Pourquoi suivre ses consommations énergétiques ?

A l’échelle d’une entreprise, les potentialités d’économies d’énergie sont souvent fort importantes. Mais il s’agit pour cela d’avoir une bonne connaissance de son parc immobilier afin de réaliser les mesures les plus rentables et prioritaires.

Par ailleurs, avoir une vision claire et quantifiable des économies réalisées est essentiel en terme de suivi et d’impact : isoler une toiture ou placer une nouvelle chaudière, c’est bien, mais quel suivi si l’on ne dispose pas d’outils pour quantifier les économies réalisées ? De même, réaliser une campagne de sensibilisation sans pouvoir communiquer aux occupants les économies réalisées, c’est perdre un fameux levier de sensibilisation et de motivation !

C’est pourquoi, lorsque l’on est gestionnaire de bâtiments et que l’on souhaite mettre en place une politique de gestion énergétique efficace, il est indispensable de réaliser un suivi rigoureux des consommations, en préalable de cette mise en place et tout au long du processus.

Comment réaliser un suivi des consommations ?

Il est possible d’aller plus ou moins loin dans le suivi et l’analyse des consommations énergétiques. En fonction de la taille et de la complexité de votre institution, certains outils vous conviendront mieux que d’autres. Nous vous proposons 3 outils simples d’utilisation : les tableurs Excel de l’UWE (qui visent plutôt les petites et moyennes entreprises ou les ASBL), le tableur Excel des Facilitateurs URE et la platforme web EnergieID :

1) Le tableur Excel des Facilitateurs URE combine à la fois un cadastre énergétique et un outil de comptabilité énergétique. Ce tableur permet de comparer les consommations annuelles d’énergie (combustible, électricité et eau) de 1 à 12 bâtiments et d’analyser leur évolution sur 7 années consécutives.
Simple d’utilisation mais néanmoins détaillé pour toute personne qui doit rassembler des informations énergétiques sur son parc immobilier, il permet de visualiser l’évolution des consommations et des coûts, d’analyser les variations et d’évaluer l’impact des mesures réalisées. C’est en outre une aide précieuse à la prise de décision en termes de priorisation des mesures.

Ce nouvel outil est téléchargeable sur le site Energie + (www.energieplus-lesite.be < Calculs < Les consommations).

2) Pour vous aider à effectuer un suivi et une interprétation de vos consommations énergétiques, l’UWE met gratuitement à disposition des tableurs de suivi des consommations. Ceux-ci vous permettent non seulement d’encoder vos consommations et coûts mais vous donnent aussi des résultats sous forme de graphiques et vous aident dans l’interprétation de ceux-ci. Ces tableurs ont été créés pour offrir un outil simple utilisable par tous.

Ces tableurs existent pour :

  • le gaz et le mazout (les graphiques générés automatiquement permettent de réaliser des comparaisons sur plusieurs années à conditions climatiques égales)
  • l’électricité haute et basse tension.

3) La platforme web gratuite EnergieID : Cette platforme est un outil simple d’utilisation pour le suivit de vos consommations mensuel.

Comment comparer vos consommations à celles d’autres bâtiments ?

Pour vous permettre de situer vos consommations par rapport à celles d’autres bâtiments comparables, l’ICEDD a développé un outil accessible en ligne.

Attention cependant ! Si vous vous situez dans la moyenne, des économies substantielles restent réalisables ! À titre d’exemple, le parc immobilier de logements wallons consomme en moyenne 40% de plus que la moyenne européenne…

Copyright © 2007 UNIPSO - Tous droits réservés. Révision : 25/03/2010 - Conditions d’utilisation

- Réalisation : Vertige