unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso

UNIPSO ASBL

Namur (siège social)

Square Arthur Masson, 1 - boîte 7
5000 Namur
Tel. : 081/24.90.20
unipso unipso.be

Bruxelles

Rue du Congrès, 37-41 - boîte 3
1000 Bruxelles
Tel. : 02/210.53.00
unipso unipso.be

Valeur ajoutée

Un secteur et son profit

Le secteur à profit social (non marchand) crée, certes, du lien et de la cohésion sociale, mais il produit également de la richesse économique au même titre que les autres secteurs d’activités.

Photographie

Au niveau du poids économique du secteur, on constate que son importance est réelle puisqu’il représente 18% de la valeur ajoutée (création de richesse) totale en Wallonie. Le poids du secteur à profit social dépasse ainsi celui des industries manufacturières.

Qui plus est, le système de mesure sous-évalue l’importance du secteur à profit social. En effet, l’apport du bénévolat n’y est pas comptabilisé. Or, plus d’1 million de bénévoles pour un volume de travail équivalent à 76.259 temps pleins (chiffre minimaliste) permettent quotidiennement aux institutions d’atteindre leurs objectifs et de créer de la richesse. D’autre part, les nombreuses externalités positives produites par les entreprises à profit social ne sont également pas reprises dans le calcul de la valeur ajoutée.

Valeur ajoutée brute à prix courant 2007 En millions d’euros En %
Industries manufacturières 10.692,1 14,99
Construction 4.181,1 5,86
Horeca 1.082,3 1,51
Activités financières 2.224,2 3,11
Secteur à profit social 13.484 18,22
Total Economie 71.325 100

Source : Institut des Comptes Nationaux

Si la forte croissance du secteur non marchand au cours de ces 10 dernières années doit être nuancée compte tenu des aléas méthodologiques, elle est néanmoins bien réelle.

Divers éléments sont susceptibles d’expliciter cette forte augmentation : le vieillissement de la population, les évolutions sociétales, etc. Le secteur a dû adapter les services existants mais également inventer et créer de nouveaux services, capables de répondre adéquatement aux nouveaux besoins. Cette évolution se visualise essentiellement dans les activités de services personnels et de proximité, dans les crèches et dans les maisons de repos.

Evolution historique

Au cours de ces dernières années, on remarque que le secteur à profit social (ici santé et action sociale) a connu une légère augmentation de sa valeur ajoutée. Le poids économique du secteur est par conséquent croissant. Cette réalité se visualise principalement dans le secteur des activités récréatives, culturelles et sportives, ainsi que dans le secteur de la santé et de l’action sociale.

En % du total régional Valeur ajoutée brute en volume
1980 2009
Industries manufacturières 18,5 17,6
Construction 8 5,6
Commerce et Horeca 16,1 11,7
Activités financières 2,2 3,1
Santé et Action sociale 7,2 8,1

Source : Bureau fédéral du Plan

Perspectives

Lorsqu’on analyse les perspectives du Bureau fédéral du Plan, on aperçoit que le poids relatif du secteur devrait continuer à croître dans les années à venir.

En % du total régional Valeur ajoutée brute en volume
2009 2016
Industries manufacturières 17,6 17,8
Construction 5,6 5,4
Commerce et Horeca 11,7 12,1
Activités financières 3,1 3
Santé et Action sociale 8,1 8,4

Source : Bureau fédéral du Plan

Cette croissance supérieure à la moyenne devrait se poursuivre jusqu’au minimum en 2016, selon les prévisions réalisées par le Bureau fédéral du Plan en juin 2011. Entre 2010 et 2016, on y estime à +2,7% la croissance annuelle moyenne de la valeur ajoutée dans le secteur de la santé et de l’action sociale pour +2,1% pour l’ensemble de l’économie wallonne.

Copyright © 2007 UNIPSO - Tous droits réservés. Révision : 25/03/2010 - Conditions d’utilisation

- Réalisation : Vertige