unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso

Contact

Bruno Gérard
Conseiller économique
Tel. : 02/210.53.03
Mail : bruno.gerard unipso.be

Approche chronologique

L’approche chronologique constitue un outil présentant le phasage des étapes propices à la judicieuse mise en œuvre d’une innovation sociale. Elle se veut pratique et s’adresse à toute personne qui souhaiterait développer, soutenir ou accompagner efficacement une innovation sociale. Cette approche développée par l’UNIPSO se décline en 11 étapes.

Ces différentes étapes méritent quelques commentaires et précisions :

  1. Identifier le besoin social peu ou mal satisfait en collaboration avec les futurs bénéficiaires
  2. Repérer les solutions existantes au besoin identifié et leurs insuffisances
  3. Imaginer une réponse nouvelle au besoin identifié adaptée au territoire et en impliquant les acteurs concernés (usagers, associations, pouvoirs publics, etc.). La nouveauté n’est pas une notion relative à la durée mais une conception qui relève de la mise en œuvre de pratiques en rupture avec les pratiques habituelles dans un milieu donné, autrement dit du caractère hors normes de la solution mise en place
  4. Visualiser les risques, freins, difficultés techniques du projet imaginé
  5. Construire un modèle économique solide et viable pour le projet afin d’éviter les projets éphémères et au contraire apporter une crédibilité et une durabilité aux nouvelles initiatives
  6. Evaluer les connaissances manquantes et recourir à des partenariats pour développer une expertise dont on ne dispose pas en interne
  7. Mise en œuvre du projet et établissement d’indicateurs d’impact, qualitatifs et quantitatifs, pour en faciliter le suivi et l’évaluation
  8. Expérimentation (phase de test) et évaluation avec les acteurs concernés de son utilité et de son efficacité
  9. Réorientation et ajustements sur base des résultats de l’évaluation
  10. Diffusion et traduction, à plus large échelle, des innovations jugées pertinentes (mise en réseau et inspiration de nouveaux projets). La diffusion de l’innovation est la condition nécessaire pour qu’elle se distingue de l’invention. Si la diffusion repose sur le principe de reproduction à l’identique, la traduction affiche d’emblée les transformations qui vont s’opérer à travers les processus d’appropriation des acteurs [1]. L’innovation sociale, pour se diffuser, nécessite de se transformer eu égard aux acteurs qui se l’approprient.
  11. Institutionnalisation et transformation sociale (plus qu’un simple changement, il s’agit d’une mutation marquant une discontinuité). La transformation sociale renvoie à la notion de changement institutionnel, c’est-à-dire l’évolution des habitudes de penser (les représentations) et de faire (les pratiques).

[1Innovations sociales et territoires : une analyse en termes de proximité. Une illustration par les banques coopératives., Richez-Battesti, 2008, Paris, L’Harmattan, page 66.

Copyright © 2007 UNIPSO - Tous droits réservés. Révision : 25/03/2010 - Conditions d’utilisation

- Réalisation : Vertige