unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso

Bénévolat & volontariat

Un engagement citoyen

Le développement du secteur à profit social (non marchand) s’est construit sur base d’un esprit de "militantisme" qui a fait place depuis lors à un "professionnalisme" reconnu. Néanmoins, une des ressources des nombreuses ASBL du secteur reste le recours à des volontaires et autres bénévoles.

Une action bénévole créatrice de richesse

Le système de mesure de la valeur ajoutée (création de richesse) sous-évalue l’importance du secteur non marchand puisqu’il ne comptabilise pas l’apport du bénévolat. Or, celui-ci est essentiel et fréquent au sein du secteur à profit social (non marchand).

Le travail bénévole constitue une richesse économique importante pour les associations. Ainsi, le compte satellite des institutions sans but lucratif (ISBL) réalisé à la Banque Nationale de Belgique pour l’année 2001 dénombre 1.166.147 bénévoles pour l’ensemble du pays, dont la somme des heures prestées totalise un volume de travail équivalent à 76.259 temps plein. Cette main-d’œuvre nécessaire, voire vitale, permet aux associations d’atteindre les objectifs qu’elles se sont assignées. Ce chiffre est néanmoins minimaliste puisqu’il ne comptabilise ni les bénévoles actifs au sein d’associations n’ayant pas de travailleurs salariés, ni les bénévoles actifs dans l’enseignement.

Personnes physiques En % Equivalents Temps Plein En %
Culture, sports et loisirs 604.357 51.8 53.128 69.7
Santé 10.719 0.9 394 0.5
Education 11.406 1 1.159 1.5
Action Sociale 176.231 15.1 8.863 11.6
Défense des droits et intérêts 15.467 1.3 463 0.6
Autres activités des associations 347.968 29.8 12.252 16.1
Total 1.166.147 100 76.259 100

Source : Centre d’Economie Sociale de l’ULg

Le travail bénévole se répartit de façon inégale entre les branches d’activité. La branche "culture, sports et loisirs" en comptabilise le plus grand nombre et le plus grand volume d’heures de travail prestées. Elle est suivie par la branche "autres activités" qui regroupe notamment les organisations non gouvernementales (ONG) et par la branche "action sociale".

La durée moyenne, tous secteurs confondus, du travail presté par les bénévoles avoisine 7% d’un équivalent temps plein (ETP), soit moins de trois heures par semaine. Elle est plus élevée dans la branche de la santé et dans celle de la culture, des sports et des loisirs (environ 4 heures par semaine). Le bénévolat représente, dès lors, une source de travail et une richesse indispensable au secteur non marchand.

Par conséquent, sa non-prise en compte dans le système de mesure de la valeur ajoutée contribue à sous-évaluer l’importance du secteur non marchand.

Copyright © 2007 UNIPSO - Tous droits réservés. Révision : 25/03/2010 - Conditions d’utilisation

- Réalisation : Vertige