unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso unipso

Colloque international "Secteur non marchand, milieux associatifs, organismes communautaires : des mondes en recomposition"

Le centre Metices organise les lundi 27 et mardi 28 octobre prochain un colloque international " Secteur non marchand, milieux associatifs, organismes communautaires : des mondes en recomposition " qui se tiendra à l’Institut de Sociologie de l’Université Libre de Bruxelles (Salle Dupréel).

Vous trouverez sur notre site toutes les informations nécessaires et ci-dessous les liens vers :
- le formulaire d’inscription en ligne (clôture des inscriptions le 6 octobre)
- le programme

À propos du colloque

Secteur non marchand, milieux associatifs, organismes communautaires, autant de mondes pratiques se recouvrant en tout ou en partie. Ils sont le lieu ces dernières années de transformations en profondeur, principalement sous l’effet d’un triple processus : l’émergence de nouveaux métiers du social entrant en tension avec les métiers "traditionnels", leur progressive "salarisation" et l’apparition de nouvelles figures de l’usager.

Le colloque interrogera, dans une perspective pluridisciplinaire, l’ampleur de ces recompositions et leurs effets au niveau de l’action publique et du rapport à la personne. S’appuyant sur des comparaisons internationales, ce colloque s’intéressera aux nouveaux cadres de travail et aux nouvelles figures de l’usager, objet de recherche peu théorisé à ce jour.

Trois axes seront privilégiés

1er axe de travail : les vicissitudes du Social

Le secteur non marchand s’est considérablement développé ces dernières années et dans de nombreux pays, selon des modalités très diverses. Cette recomposition du social interroge le sens même du social. Nous nous demanderons s’il est possible d’identifier des évolutions communes dans différents pays ou, a contrario, si des spécificités locales, adossées à des dynamiques plus larges, président à ce processus ?

2e axe de travail : les nouveaux cadres de travail

Le développement salarial du secteur a entraîné des processus de professionnalisation et la constitution de nouveaux métiers. Cependant, ce phénomène n’a pas eu la même portée, ni le même impact dans les différents groupes professionnels. La recomposition du "Social" a entraîné des conflits de rôles, voire une concurrence entre ces "nouveaux métiers" et les métiers "traditionnels". Elle a ainsi produit des effets sur l’organisation du travail ainsi que sur les conditions de travail des professionnels.

À cet égard, la littérature parle tantôt de crise (managérialisation, psychologisation, déprofessionnalisation, etc.), tantôt de développement positif du travail social. Cet axe de travail permettra d’aborder ces questions, à la fois dans le socio-sanitaire, le socio-culturel, le socio-sportif, les services auprès des personnes âgées, le domaine de la santé mentale, de l’enfance, etc.

3e axe de travail : les nouvelles figures de l’usager

À côté de l’État et des professionnels, l’usager (ou la tierce figure du secteur) est souvent présenté dans la littérature comme le parent pauvre. Cet axe vise à questionner la figure de l’usager selon divers angles : l’expérience vécue, la relation avec le professionnel, les stratégies face aux différentes offres de services, l’accès aux prestations et à la prise en charge, la perception des structures accueillantes, etc.

Ce colloque est organisé avec le soutien de :
- de la Faculté des Sciences Sociales et Politiques de l’Université Libre de Bruxelles
- du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS)
- de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Copyright © 2007 UNIPSO - Tous droits réservés. Révision : 25/03/2010 - Conditions d’utilisation

- Réalisation : Vertige